meta

L’ARTICULATION METATARSO-PHALANGIENNE DU GROS ORTEIL

gros-orteil2

INTRODUCTION :

-  articulation qui se situe au niveau de l’avant pied médial
-  articulation à synoviale qui relie la tête du premier métatarsien à la base de la phalange proximale de l’hallux
- articulation de type ellipsoïde (condylienne)

 

LES SURFACES ARTICULAIRES (SA) :

La tête du premier métatarsien :

- Les SA occupent les faces antérieure et plantaire de la tête du 1er métatarsien
- Elle est aplatie de haut en bas
- Sur la face plantaire de la SA, il existe 2 sillons sagittaux séparés par une crête
- Ces sillons répondent aux os sésamoïdes

La base de la phalange proximale :

-       La SA occupe la face postérieure de la phalange
-       C’est une surface ovalaire, concave en tout sens et encroûtée de cartilage
-       Cette SA est prolongée en arrière et en bas par la plaque plantaire

La plaque plantaire :

-       Il s’agit d’un épaississement plantaire de la capsule qui s’insère sur le rebord inférieur de la SA articulaire de la base de P1

 Les sésamoïdes :

- ils sont ovalaires, leur face supérieure est encroutée de cartilage ; le médial est plus volumineux que le latéral
- Entre eux existe un sillon dans lequel passe le LFH
- Le sésamoïde médial reçoit l’insertion de l’abducteur de l’hallux et du faisceau médial du CFH
- Le sésamoïde latéral reçoit l’insertion de l’adducteur de l’hallux et du faisceau latéral du CFH

 

LES MOYENS D’UNION : 1 capsule – 8 ligaments.

La capsule :

Manchon fibreux qui s’insère au pourtour des surfaces articulaires et dont la face profonde est tapissée par la synoviale.
Elle est serrée sur les côtés et lâche sur les faces dorsales et plantaires ou elle forme des culs de sac.

Les ligaments métatarso-phalangiens :

au nombre de 2 (médial et latéral), ils vont du tubercule collatéral de la tête métatarsienne jusqu’à la face collatérale correspondante de la base de la première phalange.

Les ligaments métatarso-glénoïdiens :

au nombre de 2 (médial et latéral), ils ont la même origine mais se terminent sur le sésamoïde correspondant.

Les ligaments phalango-sésamoïdiens :

Au nombre de deux (médial et latéral), ils relient le tubercule de la phalange avec le sésamoïde homolatéral par un faisceau direct et avec le sésamoïde controlatéral par un faisceau croisé.

 

Le ligament inter-sésamoïdien :

Il unit les sésamoïdes

Le ligament métatarsien transverse profond :

Il unit entre elles les plaques plantaires des articulations métatarso-phalangiennes.

 

PHYSIOLOGIE :

position de référence : en décharge, la phalange proximale est dans l’axe du premier métatarsien ; en charge, un angle de flexion dorsale de 20° est utile pour la bonne position du pied.

 mouvements :

- flexion ou flexion plantaire : mvt qui rapproche la face plantaire de l’orteil de la face plantaire du pied = 45°
- extension ou flexion dorsale : mvt qui rapproche la face dorsale de l’orteil de la face dorsale du pied = 90°
- il existe aussi des mouvements très peu importants, uniquement possibles en passif, qui sont ( abd/add env 15°) et  ( rot int/rot ext < 15°).

 muscles moteurs :

- Flexion (flexion plantaire):  LFH et CFH.
- Muscles sésamoïdiens : abd et add de l’hx et le CFH.
- Extension (flexion dorsale): LEH et  CEH.

 facteurs de limitation :

- sur la flexion :  LEH, CEH, partie postérieure de la capsule, peau.
- sur l’extension : LFH, CFH, ligament glénoïdien, peau.

 

Par Thomas Durand (membre ANPS)